Vitrail de la Crucifixion

27/11/2006 - Lu 57719 fois
Communauté locale St Pierre de la Cathédrale
Contact et permanences au presbytère
1rue Sainte Croix (au chevet de la Cathédrale) 05.49.41.23.761
tous les jours 9H30 à 11H30 & 16H à 18H
le samedi 10H00 à 12H00
 

 

Vitrail de la Crucifixion XII° Siècle

Un vitrail de cette taille (8,35m x 3, 10m) est exceptionnel pour la seconde moitié du XIIe sciècle et pour sa date précoce dans l’histoire de cet art qui s’épanouit au XIIIe. C’est la plus grande verrière romane connue et l’un des plus anciens vitraux  de France. La baie cintrée dans l’impressionnant mur plat du chevet éclaire la nef centrale et sa lumière focalise le regard dès l’entrée.La lecture du vitrail

Trois scènes principales composent ce vitrail :
de bas en haut, les martyrs de Pierre et de Paul, la Crucifixion et l’Ascension. Mais un regard plus attentif permet de distinguer la Résurrection, juste sous la croix: le tombeau vide pésenté par l'ange sur la  gauche, le portrait des donateurs Aliènor d'Aquitaine et Henri II Plantagenet, à la base de la composition

Restauration:
En décembre 2004, le vitrail a été reposé après restauration et nettoyage dans les ateliers angevins Barthe-Bordereau. Un verre de doublage placé à l’extérieur le protège. Les serrureries et les plombs abîmés ont été changés, les plombs de casse remplacés par des collages. L’État a entièrement financé les travaux ( 170 000 Euro) pour conserver ce chef d’œuvre aux générations futures.

Une écriture dans la lumière
 La lumière donne une signification sacrée à la représentation imagée : le vitrail la transforme et la filtre, lui donne un rôle mystique. Les couleurs offrent une grande richesse des coloris : sur fond de bleu, le rouge profond et éclatant de la croix se détache. La couleur royale, celle de la vie, de « l’arbre précieux et éclatant de gloire, paré de la pourpre du Roi » évoque les paroles de  l’hymne du Vexilla Regis, que Venance Fortunat composa pour l’arrivée de la relique de la Croix envoyée par l’empereur de Byzance à sainte Radegonde (569).

Voir la vidéo sur le vitrail

   

La suite de l'article :
Détails Vitrail
Lecture du vitrail
Auteur : jeanne marie boutin infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur